Bienvenue au projet "End of an Arc"

Carte par Emily Mullen. Modifié après Edwards & Russell (2000), McCrory et al. (2012).

Les zones de subduction sont les régions les plus géologiquement active sur Terre et ils présentent quelques-unes des questions les plus complexes rencontrés par les scientifiques de la terre. Après plusieurs décennies d'études, un consensus a été atteint sur un modèle pour la génération du magma dans les arcs volcaniques, les chaînes de volcans au-dessus des zones de subduction. Le zone principale du volcanisme des Cascades (Amérique du Nord) est un archétype populaire pour la vue conceptuel classique d'un arc continental. Toutefois, au nord de la faille de Nootka, qui définit l'extrémité de la plaque Juan de Fuca, est problématique pour le modèle classique, qui prédit que le volcanisme d'arc se fera uniquement si une zone de subduction est active. En effet, le volcanisme de l´arc des Cascades persiste bien au nord de la fin de la zone de subduction, qui est appelé l'arc Nord Cascades ou la ceinture volcanique de Garibaldi.

Pris ensemble, le zone principale des Cascades et celle de l´arc Nord Cascades enregistre à la fois la vie et la mort d'un arc. Ainsi, dans cette région se trouve une occasion profonde pour caractériser pour la première fois l'évolution d'un arc volcanique continental dans l'espace et le temps et développer la compréhension de cette évolution en termes de liens clé entre les processus du manteau, magmatique, tectoniques et en surface.